Angelina Jolie et bien d’autres stars hollywoodiennes l’auraient déjà adoptée. La technologie (MP)2™ qui a fait l’objet de nombreuses études cliniques se présente comme la nouvelle méthode anti-âge. 

La radiofréquence octipolaire (MP)2™

Couramment utilisée en médecine, depuis une trentaine d’années, la radiofréquence est une émission d’ondes courtes qui génèrent de la chaleur en pénétrant dans les tissus. Utilisée depuis peu en médecine esthétique, elle existe déjà sous les formes monopolaire et bipolaire… L’ultime génération c’est l’octipolaire, qui a fait son apparition dans les systèmes Freeze™ et Swan™ mis au point par la société Venus Concept, compagnie leader aux USA avec plus de 500 systèmes installés. L’innovation absolue et unique de la technologie (MP)2™ est que la radiofréquence octipolaire est associée à des champs magnétiques pulsés permettant ainsi d’augmenter la puissance et d’améliorer les résultats sur les zones traitées. 

L’action

Cette fois la guerre est déclarée, en profondeur, aux signes de l’âge et à l’inesthétisme de la cellulite! Permettant un chauffage simultané des couches superficielles et profondes de la peau, cette technologie entraîne un raffermissement cutané, mais aussi une réduction significative et progressive de la cellulite profonde et de la graisse sous-cutanée. Que ce soit sur le visage ou le corps, ce traitement permet donc d’éviter un recours à la chirurgie esthétique ou du moins de le retarder le plus possible. Le Dr Stevan Jovanovic, médecin dans un centre laser à Genève témoigne: «c’est un traitement incroyablement rapide, énergisant, confortable et révolutionnaire… Je l’utilise pour traiter la cellulite, pour le raffermissement des bras… Combiné avec la technologie des LED, il donne des résultats incroyables sur les vergetures! Mes clients ressentent une énergie agréable qui circule à travers leurs corps; ils se sentent bien et dynamiques tout au long de la journée.»

Même pas mal!

La principale crainte lorsqu’on choisit de faire des traitements esthétiques, c’est la douleur; mais les champs magnétiques associés à la radiofréquence ont changé la donne, car ils rendent cette technologie moins douloureuse voire agréable comme l’a constaté le Dr Maurice A. Adatto, Chirurgien dermatologue à Genève: «La sensation de chaleur est plaisante et quelques patients se sont même endormis durant les séances!». Attention tout de même, en cas de grossesse, de port d’un pacemaker ou d’implants métalliques à proximité de la zone traitée, il vaut mieux faire l’impasse. Il est d’ailleurs toujours conseillé de faire un bilan personnalisé avant tout traitement esthétique.