Dr Flavia Bustreo
Sous-Directeur général – Santé de la famille, de la femme et de l’enfant Organisation mondiale de la Santé, Genève

«Elles sont la force motrice qui crée une vie meilleure pour les familles, les communautés et, de plus en plus, les pays où elles ont été élues chef d’Etat». Améliorer et prendre soin de la santé des femmes est l’une des priorités du travail de l’OMS. La santé des femmes demande des soins particuliers à chaque étape de leur vie.

Un cycle évolutif

Le focus change au cours de la période de fertilité, quand l’accent est mis sur la santé sexuelle, reproductive et maternelle, par rapport aux années qui suivent. A travers le monde, les femmes font face à des défis très différents. Dans les pays où les femmes n’ont pas ou peu accès aux services de santé et à des professionnels qualifiés, tomber enceinte devient extrêmement risqué. C’est pourquoi les efforts de l’OMS visent à assurer que les femmes aient accès et soient informées quant à la contraception, à la protection contre les maladies sexuellement transmissibles, et à promouvoir l’accès aux soins qualifiés prénataux et lors de l’accouchement.

Vers un changement progressif

Comme de nombreux pays continuent à progresser dans la réduction de la mortalité maternelle, et doivent répondre aux besoins de santé de ces mêmes femmes plus tard dans la vie. Une approche de la santé de la femme sur toute la durée de la vie se justifie car beaucoup de problèmes de santé auxquels doivent faire face les femmes adultes prennent racine plus tôt dans la vie, comme le cancer du col de l’utérus qui est lié à une infection par HPV dans leur jeunesse. En outre, la santé des femmes est intrinsèquement liée à d’autres problématiques - telles que leur statut et l’évolution de leurs droits, c’est pourquoi nous devons travailler avec tous les secteurs concernés afin que les femmes puissent vraiment devenir les agents du changement auquel nous croyons.