Nicolas Hocq vous accompagne avec l’hypnose à Lausanne depuis dix ans: arrêt du tabac, gestion du poids, phobies, confiance en soi, l’hypnothérapie est une alternative douce et efficace.

C’est quoi l’hypnose?

L’hypnose est un état de transe qui s’apparente moins à l’image folklorique des «sorciers» agités de soubresauts qu’à une sorte d’état de veille comme quand, la nuit, il nous arrive d’ouvrir les yeux sans être totalement réveillés. Dans cette situation de légère léthargie, le patient est toujours maître de ses réactions et comme le souligne Nicolas Hocq, hypnothérapeute «il est d’ailleurs impossible d’être hypnotisé contre sa volonté».

Les pathologies traitées

L’hypnose est une porte ouverte sur notre moi intérieur, elle permet de traiter un certain nombre de pathologies: l’arrêt du tabac par exemple, traité en seulement deux séances offre de très bons résultats. Il est également possible de traiter ainsi la prise de poids, les troubles du comportement comme la timidité, l’anxiété ou même en chirurgie dentaire d’obtenir un meilleur contrôle de la douleur. «Certaines femmes font appel à moi pour se préparer à un accouchement, souligne Nicolas Hocq; les applications sont très larges et sans contre-indication».

Suis-je fait pour l’hypnose?

«Tout le monde est hypnotisable, sauf des cas très particuliers souligne Nicolas Hocq, mais il faut tout de même accepter un certain lâcher-prise et croire à la démarche que l’on est en train d’entreprendre. C’est pourquoi, je propose un premier entretien gratuit pour voir si le patient est à l’aise avec ma méthode». De cette capacité à se laisser aller, plus ou moins facilement, découle le nombre de séances nécessaire à la réussite de son projet. De façon générale l’hypnothérapie est décrite comme une thérapie brève, si bien que pour l’arrêt du tabac, 1 ou 2 séances pourraient suffire; pour déclencher une perte de poids simple, 4 à 6 séances environ. L’hypnothérapeute peut aussi vous demander de travailler seul, en donnant des exercices d’auto-hypnose à réaliser tous les jours (15 à 20 min), un résultat plus rapide dépendra de ce travail.

Comment choisir mon hypnothérapeute?

Comme dans toute discipline, explique Nicolas Hocq, il existe des personnes qui s’improvisent spécialistes et dont il faut se méfier, «l’hypnothérapie est une méthode très puissante, mais personne ne peut prédire ni même garantir les résultats d’une thérapie, tous ceux qui parlent de «guérison» sont à proscrire».